Go to Top
img_bandeau

Mutuelle au premier euro

Mutuelle au premier euro pour votre expatriation

Tout d’abord, la mutuelle au premier euro caractérise l’intervention de l’Assureur privé. C’est à dire que la prise en charge des frais de santé s’effectue dès le 1er euro dépensé. Donc, il n’est pas question d’une intervention complémentaire. A titre d’exemple, l’Assureur intervient en complément de la sécurité sociale. Ou de la CFE pour certains expatriés. En conséquence, l’expatrié suit les conditions du contrat au premier euro. En résumé, il s’agit des CG et tableau des garanties. Aussi, il peut s’agir du bulletin d’adhésion et des tarifs. Par l’intermédiaire de notre cabinet, vous retrouvez nos offres dans nos comparateurs exclusifs.

mutuelle au premier euro

Premièrement, la souscription d’une mutuelle au premier euro est de 12 mois minimum. Ensuite, l’expatrié peut souscrire une assurance prévoyance. C’est à dire une couverture contre le décès et l’invalidité. Quoi qu’il en soit, tout dépend de la volonté de l’expatrié de reconstituer sa protection sociale. Egalement, l’assistance et le rapatriement sanitaire fait du sens pendant l’expatriation. Dans cet esprit, l’assurance RC vie privée remplace celle de la multi-risques Habitation.


mutuelle au premier euroDécouvrez la mutuelle au premier euro Indigo Expat

Indigo Expat est une gamme d’assurances internationales conçues et pilotées par Assurances et Conseils Moncey. De façon globale, ces assurances sont adossées à des compagnies d’assurances spécialisées. Parmi les produits disponibles on distingue une mutuelle au premier euro : Indigo Expat WeCare


la Caisse des Français de l'EtrangerMutuelle au premier euro ou CFE ?

Avant de souscrire à une assurance au premier euro, nous vous invitons à considérer toutes les options disponibles. Ainsi, étudiez  notamment les avantages de la Caisse des Français de l’Etranger si vous êtes français.

 

mutuelle au premier euro

Considérations légales

Il faut noter que la souscription à une mutuelle au 1er euro ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales. Par ailleurs, cela ne permet pas de déroger au paiement de certaines taxes ou pénalités.